UN PROTOCOLE DE SUIVI DES PAPILLONS DE JOUR POUR LES GESTIONNAIRES D’ESPACES

La prise en compte de la biodiversité est en plein essor aujourd’hui et doit s’intégrer de manière concrète dans les politiques d’aménagement des territoires. Pour cela, les gestionnaires d’espaces verts, mais aussi d’autres milieux plus ou moins anthropisés doivent pouvoir mesurer l’effet de leurs pratiques sur la biodiversité. Le Propage vise à répondre à ce besoin : à travers le suivi des papillons de jour, un groupe particulièrement sensible aux perturbations de son milieu, il est possible d’évaluer la qualité d’un milieu, de le comparer à d’autres sites, et de suivre l’évolution de l’impact des pratiques au cours des années. Ce protocole simple, peu couteux en temps, est réalisable par des personnes non spécialistes des papillons, comme le personnel des espaces verts. En plus de l’intérêt scientifique, il permet de sensibiliser le personnel et les gestionnaires des sites au problème actuel de la perte de la biodiversité et aux actions possibles pour la préserver et lui donne les moyens de communiquer sur ces actions en direction des usagers.